Autres

Retrouvez toute l'actualité de l'Agence Internet Awelty à Amiens:  nos réalisations (création de sites, PAO, webdesign, référencement, développement), la vie de l'agence et des tutoriels.

  • Sortie de wuro : notre logiciel de gestion d'entreprise

    • Le Jeu 10 Juil 2014
    • Dans Autres

    C'est aujourd'hui que sort la nouvelle version de notre logiciel de gestion d'entreprise en ligne wuro. Il a été refait à neuf lors de ce passage à la version 2. Nous avons considérablement amélioré ses principales fonctionnalités (création de facture en ligne, gestion de la paie ou encore intranet d'entreprise) tout en ajoutant de nouvelles (outil d'aide à la décision).

    Qu'est-ce que wuro ?

    C'est un logiciel qui a pour but de simplifier la gestion d'entreprise : il vous aide à créer des factures, des devis, gérer les fiches de paie, gérer les congés et plein d'autres choses encore.

  • Awelty recrute un Assistant Chef de projet web

    • Le Ven 28 Fév 2014
    • Dans Autres

    L'Agence Awelty recrute (CDI) un Assistant Chef de projet Internet, les candidatures de débutants sont acceptées.

    Vous serez chargé de seconder le chef de projet à tous les niveaux de la chaine de production d'un site web et de son développement.
    Vous travaillerez en relation directe avec les clients, les équipes techniques (développeurs web et web designers) ainsi que le chef de projet.

  • Pendant ce temps là chez Awelty...

    Pendant ce temps là chez Awelty...
    • Le Jeu 24 Mars 2011
    • Dans Autres

    ping-pong aweltyC'est presque l'été (en Picardie !) et on s'est improvisé une petite table de ping-pong dans le jardin !

  • Les objets publicitaires : un support de communication

    Les objets publicitaires : un support de communication
    • Le Ven 19 Juin 2009
    • Dans Autres

    Awelty songe depuis un moment a recourir aux objets publicitaires notamment pour E-monsite mais aussi pour AgendaCulturel car les objets publicitaires sont un bon moyen de fidéliser ses clients tout en communiquant, il constitue donc un support de communication comme ceux dont je vous ai précédemment parlé : papier à en-tête, cartes de correspondance, cartes de visite, tampon encreur, création d’un logo et les enveloppes pré imprimées.

    Nous avons récemment envoyé des autocollants E-monsite à tous les internautes qui en ont fait la demande qu’ils étaient en version pro ou version gratuite (pas de différence entre le client qui achète et celui qui n'achète pas !). C’est une manière pour nous de faire plaisir à nos clients, de les fidéliser mais aussi de nous faire connaître. A ce jour les objets publicitaires se déclinent sous plusieurs formes de l’objet le plus petit au plus grand, stylos, clé usb, tee-shirt, casquettes, autocollants, magnets, porte clés, mug, briquets etc.

    • A qui sont-ils destinés ? :

    - Aux clients : Effectivement si le nombre de clients est trop important, l’entreprise ne peut pas faire plaisir à tout le monde. Des entreprises ont tendance à privilégier les plus gros clients (c’est la réalité plus le client est bon payeur, plus il est bien vu par l’entreprise !), il y a aussi les clients qui participent à l’évolution de l’entreprise, qui s’y intéressent ce sont en quelque sorte des partenaires (je parle notamment des modérateurs sur E-monsite et des personnes qui participent à la correction des bugs sur notre site). Il est également possible d'organiser un concours et de récompenser certains clients (attention il y a de nombreuses règles à respecter quant à l'organisation de concours).

    - Aux prospects : Baser son action commerciale sur ces objets publicitaires est possible afin de conquérir de nouveaux clients (on voit notamment beaucoup de cadeaux pour un premier achat).

    • Coût des objets publicitaires :

    Plus une entreprise a une taille importante, plus il est facile pour elle notamment en terme de coûts et de personnel d’investir dans une communication et donc de multiplier les objets publicitaires. Pour de plus petites structures notamment les TPE, PME, il est plus difficile de se fixer un budget uniquement réservé à ce type de communication. Bien entendu selon l'objet le tarif varie et est dégressif lorsque la quantité commandée est de plus en plus importante.

  • Les supports de communication pour une entreprise : l'enveloppe pré-imprimée

    Les supports de communication pour une entreprise : l'enveloppe pré-imprimée
    • Le Lun 15 Déc 2008
    • Dans Autres

    L'enveloppe pré-imprimée aux couleurs de l'entreprise...encore un bon moyen de communiquer.

    Pour faire suite aux précédents billets portant sur les différents supports de communication papier à entête, carte de correspondance, carte de visite, le tampon encreur, je reviens sur ce thème en abordant cette fois l'enveloppe pré-imprimée. Pour beaucoup celle-ci n'a pas forcément un grand intérêt, elle a seulement pour but d'envelopper un message. Pourtant son rôle ne s'arrête pas là, en effet l'enveloppe constitue également un support de communication. Tout comme les autres supports, elle peut servir à véhiculer l'image de l'entreprise. On lui attribue d'ailleurs plusieurs fonctions, celle de communiquer et celle de donner envie au destinataire d'ouvrir le courrier.

    • Contenu de l'enveloppe pré-imprimée :

    - le logo de l'entreprise
    - les coordonnées de l'entreprise (adresse, téléphone, fax, e-mail et site web)

    Je le répète encore une fois mais il est important de bien veiller à respecter la charte graphique des autres supports afin de toujours rester en adéquation avec l'image de l'entreprise. Petit rappel la charte graphique regroupe l'ensemble des règles de mise en page des différents supports de communication (police, taille, couleur etc.). Chaque support doit répondre à ces règles. D'ailleurs lorsque le logo de l'entreprise change mais également la charte graphique, il faut penser à renouveler tous les supports.

    • Format de l'enveloppe pré-imprimée :

    Le format standard de l'enveloppe pré-imprimée est de 110 X 220 mm. Il existe néanmoins une multitude d'autres possibilités quant à la qualité du papier, aux couleurs, au type d'enveloppe : avec ou sans fenêtres etc.

    • Coût de l'enveloppe pré -imprimée :

    Il est évident que plus il y aura de couleurs, plus le papier sera de qualité, plus le coût en impression sera élevé. Avant de se lancer il est nécessaire pour toute entreprise de définir un budget pour l'ensemble de la partie communication.

  • Conseils pour la création d'un logo d'une entreprise

    Conseils pour la création d'un logo d'une entreprise
    • Le Lun 01 Déc 2008
    • Dans Autres

    aweltyblog2Avant même de songer à la création des différents supports de communication de l'entreprise (le papier à entête, la carte de correspondance, la carte de visite et le tampon encreur etc.), il est primordial d'avoir son propre logo.

    • Comment créer un bon logo ?

    C'est semble t-il une question qui revient assez souvent et à laquelle nous allons essayer de répondre. Avant cela il reste important de cerner l'utilité du logo en d'autres termes : à quoi sert un logo pour l'entreprise?

    • Le logo = identité visuelle de l'entreprise

    Le logo fait partie intégrante de l'entreprise, il est l'un des piliers fondamentaux de l'identité de l'entreprise. Il porte les couleurs associées à l'activité de l'entreprise, il est porteur des valeurs de l'entreprise. Attention donc à ne pas le négliger. De plus il est un élément qui attire l'œil et qui très rapidement est associé à la marque. Clients, partenaires garderont seulement en tête leur première impression celle qu'ils ont eu en voyant le logo.

    • Quelques conseils :

    Un bon logo, c'est un logo simple... en effet il faut être simple, un logo n'est pas une œuvre d'art, il faut veiller à ne pas trop surcharger en couleurs (qui coûtent chères en impression etc.), il faut éviter également tous les logos qui peuvent prêter à confusion.

    En bref un logo simple : pour être compris (valeurs de l'entreprise notamment) , pour être mémorisé, qui par la suite sera reconnaissable et dans le meilleur des cas qui sera directement associé à la marque, à l'entreprise.

    Un logo original mais durable... il faut essayer d'être différent, le logo sert aussi à se démarquer mais attention à ne pas trop s'isoler, il faut essayer de trouver le juste milieu entre être différent et suivre les modes (actuellement la mode ce sont les logos 2.0 qui fait référence au web 2.0).

    Un logo adaptable...à toutes les déclinaisons : le logo de l'entreprise sera présent sur bon nombre de supports de communication, cela veut donc dire que la charte graphique de vos différents supports se déclineront en fonction du logo, il est plus logique de reprendre les couleurs du logo pour que le tout soit coordonné. Le logo doit impérativement être bien réfléchi.

    La création d'un logo n'est pas si facile, ça ne se résume pas à la simple conception d'une forme graphique ou textuelle. C'est un travail de réflexion qui s'appuie sur l'entreprise, à partir d'un logo on doit être capable de déduire la branche d'activité, la cible visée et de se faire une idée sur les valeurs de l'entreprise. Il doit en résulter une impression positive, une dynamique, il ne faut pas oublier que le logo est aussi là pour convaincre.

  • Les supports de communication pour une entreprise : le tampon encreur

    Les supports de communication pour une entreprise : le tampon encreur
    • Le Mar 18 Nov 2008
    • Dans Autres

    Après avoir abordé les différents supports de communication papier (le papier à en tête, la carte de correspondance et la carte de visite, j'aborde cette fois le tampon encreur. Le tampon encreur ne fait pas beaucoup parler de lui (comparé à la carte de visite), d'ailleurs bon nombre sont ceux qui ne le considèrent pas vraiment comme un support de communication ou du moins qui n'y accordent pas réellement d'importance. Pourtant le tampon société, tout comme la carte de visite, communique les coordonnées de l'entreprise et quelque part diffuse l'image de celle-ci. Il existe plusieurs types de tampon encreur, le tampon société qui communique les coordonnées de l'entreprise et d'autres tampons qui ont un usage plus fonctionnels et plus internes à l'entreprise.

    • Les différents types de tampon encreur :

    - Le tampon société : il permet d'identifier rapidement la société (logo, coordonnées etc.) et constitue un gain de temps considérable dans le traitement de courrier par exemple au lieu de réécrire au derrière de l'enveloppe toutes les informations relatives à l'entreprise expéditrice, un simple coup de tampon suffit. Ce tampon est dans la plupart des cas indispensable pour accompagner une signature officielle sur des documents importants.

    - Le tampon date ou dateur : il est très utile pour gérer efficacement des opérations de secrétariat, il sert par exemple pour apposer la date de réception d'un courrier etc.

    - Le tampon confidentiel : il est généralement destiné aux entreprises ayant à traiter des documents confidentiels (fiches de paies, documents portant sur la stratégie de l'entreprise etc.)

    - Le tampon urgent : il sert à repérer les tâches à effectuer en priorité.

    • Contenu du tampon société :

    Le tampon société comporte des informations relatives à l'identité de l'entreprise :

    - Logo de l'entreprise (facultatif mais tout de même recommandé d'un point de vue graphique)
    - Raison sociale
    - Les coordonnées de l'entreprise (adresse, téléphone, fax, e-mail et site web)
    - Le capital, le numéro de Siret et le numéro de tva intracommunautaire de l'entreprise peuvent être renseignées.

    • Le tampon société est-il obligatoire? (question souvent posée)

    Bon nombre d'organismes exigent en complément de la signature l'apposition d'un cachet regroupant plusieurs informations sur l'entreprise (nom , n°SIRET etc.). Cependant un cachet ou tampon n'est pas une obligation légale. Le tampon n'est qu'une méthode simple et rapide pour la reproduction d'informations relatives à une entreprise. De plus les informations sur un tampon ne sont absolument pas réglementées.

    • Format du tampon société :

    Le format standard d'un tampon société est de 57mm X 21mm ou encore 673 x 248 pixels (ceci est la taille de la zone d'impression) ce qui correspond à environ 5-6 lignes d'écriture (nom, adresse, téléphone, mail, site web et logo) . il existe bien entendu d'autres formats plus petits ou plus grands. Les tampons sont généralement à encre noire mais il est possible de choisir une autre couleur : rouge, verte etc.

    • Coût du tampon société :

    Pour un tampon société 57mm x 21mm (comprenant logo, nom, adresse, téléphone, mail, site web), choix de la couleur de l'encre entre noir, rouge ou bleu il faut compter à partir de 25 - 30 euros , vient s'ajouter à ce coût la personnalisation ou encore les recharges d'encre, la livraison si vous effectuez votre commande sur le web. Il est également possible d'utiliser votre propre maquette. Le tarif évidemment varie selon la demande (taille du tampon, options en plus etc.)

    Le tampon encreur est un accessoire de papeterie recommandé pour l'exécution de tâches administratives, en effet il facilite de nombreuses tâches. Le tampon société n'est pas obligatoire cependant certains organismes exigent son apposition en plus de la signature. Il est donc conseiller d'être en possession de celui-ci et par la même occasion de favoriser au mieux l'image de votre entreprise.

  • Pourquoi et comment faire une refonte d’un site internet ?

    Pourquoi et comment faire une refonte d’un site internet ?
    • Le Mer 29 Oct 2008
    • Dans Autres

    Un site a une durée de vie limitée. En effet, la programmation, la charte graphique, les méthodes d’optimisation pour le référencement, les choix ergonomiques, les tactiques marketing d’un site ont une date de limite de consommation.

    J’ai souvent lu ou entendu que tous les 2 ou 3 ans un site devait être refondu. C’est une erreur ! Il n’y a absolument aucune règle en la matière puisque chaque site à des spécificités propres, des objectifs différents.

    Par exemple, un site qui parle de mode devra sans doute plus régulièrement revoir sa charte graphique qu’un site de présentation d’une collectivité locale.

    Les raisons de la refonte d’un site peuvent être très diverses :

    - La charte graphique
    Les couleurs utilisées lors de la création du site étaient très "mode" à l’époque, elles ne le sont plus. Un site reflète l’image de votre activité, de votre entreprise, vous ne pouvez pas passer pour un ringard.

    - Faire évoluer votre site
    Les attentes des internautes évoluent sans cesse, un site doit toujours proposer plus d’informations, plus de fonctionnalités. Votre site ne répond plus à leurs attentes, il faut donc le repenser. Sans cette refonte c’est un site concurrent qui prendra votre place dans les habitudes de surf des internautes.

    - L’ergonomie
    Comparé à des sites plus récents votre site n’est pas simple d’utilisation. Un internaute qui ne comprend pas directement comment fonctionne votre site, le quitte immédiatement. Vous devez rendre la navigation simple et agréable pour les internautes. Ce qui aura pour effet non seulement de conserver plus longtemps l’internaute sur le site et ainsi l’amener aux actions souhaitées (ventes, inscriptions, etc.), mais aussi de donner une image positive de votre activité, de votre société.

    - Le référencement
    Les moteurs de recherche comme Google sont en perpétuelle évolution et avec eux les techniques d’optimisation pour le référencement de sites (SEO). Un site créé il y a quelques années, ne peut plus répondre de façon optimale aux exigences des moteurs de recherche aujourd’hui.

    - Les standards Web : W3C
    Pour permettre à votre site d’être compatible avec l’ensemble des navigateurs internet "classiques" comme  Firefox, Chrome, Internet Explorer, Safari, mais aussi avec les navigateurs pour téléphones portables, ou encore les navigateurs dédiés aux malvoyants, etc., votre site doit respecter les standards du W3C (World Wide Web Consortium). De plus, le respect de ces standards permettra une meilleure lecture de votre site par les moteurs de recherche.

    Comment imaginer cette refonte ?

    Comme pour une création d’un site, une refonte nécessite l’élaboration d’un cahier des charges.
    L’expérience acquise avec la version précédente doit être le gage de la réussite de la nouvelle version :- vous avez une meilleure connaissance des attentes des internautes.

    - vos objectifs en matière de référencement sont clarifiés, vous connaissez mieux les mots clefs recherchés par les internautes.
    - vous avez redéfini les objectifs de votre site, ainsi le site sera développé techniquement et graphiquement dans se sens.

    La charte graphique sera refondue, elle sera le symbole de la nouvelle version, elle doit être réussie et ainsi refléter vos ambitions online.
    La programmation utilisera les dernières technologies pour rendre votre site plus rapide (en optimisant par exemple les requêtes sur la base de données, sur les fichiers, etc.), plus simple d’utilisation  (notamment grâce à des technologies comme l’AJAX), et surtout plus complet dans ses fonctionnalités.

    Enfin sachez, qu’avant une refonte totale de votre site, vous pouvez réfléchir à de simples évolutions (changer uniquement la charte graphique, ajouter de nouvelles rubriques, etc.), mais par expérience les technologies progressant tellement vite, la conclusion des réflexions techniques amène souvent à une refonte totale.

    Pour finir, n'oubliez pas de profiter de la nouvelle version de votre site pour communiquer, en diffusant un communiqué de presse, en débutant une campagne pub en ligne, en distribuant des flyers, etc.

  • Les supports de communication pour une entreprise : la carte de visite

    Les supports de communication pour une entreprise : la carte de visite
    • Le Mar 28 Oct 2008
    • Dans Autres

    cartevisiteAprès avoir parlé du papier à entête et de la carte de correspondance, je reviens sur les différents supports de communication en abordant la carte de visite. La carte de visite a son importance puisqu'elle constitue le premier objet échangé avec un interlocuteur qui par la suite pourra s'avérer être un client potentiel ou encore un partenaire important pour l'entreprise. La carte de visite doit donc valoriser au mieux l'image de l'entreprise.

    • Contenu de la carte de visite :

    - le logo de l'entreprise
    - les coordonnées de l'entreprise (adresse, téléphone, fax, e-mail et site web)

    Il faut rester simple, les coordonnées doivent être bien lisibles car la fonction première de la carte de visite reste avant tout la communication de coordonnées. Il est cependant possible d'inclure à la carte des éléments graphiques qui restent en adéquation avec la charte graphique des autres supports de communication. La carte de visite doit être cohérente à l'image de l'entreprise.

    • Format de la carte de visite :

    La carte de visite peut être en format paysage ou portrait : le format standard est de 85 X 55 mm ou 90 X 55 mm. De par sa petite taille, elle est facile à conserver mais elle peut également être plus grande : 105 X 74 mm

    • Coût des cartes de visite :

    Pour ce qui est de la conception PAO, il faut compter à partir de 120€ HT. Pour l'impression recto-verso, couleur, 250g/m² brillant, 85 X 55 mm, il faut compter 110€ HT pour 250 exemplaires.

    Je pense avoir fait le tour des différents supports de communication papier, il reste à voir la communication web, mon prochain billet portera plus exactement sur la création de sites et démontrera l'importance pour une entreprise d'être présente de manière stratégique sur la toile. Un précédent billet intitulé la création d'un site et un travail de référencement : un commercial 2.0 met déjà l'accent sur l'idée que développer son chiffre d'affaires grâce au web est un moyen efficace et ne présente que des avantages pour l'entreprise : gain de temps, avantages économiques, une communication convaincante et crédible qui reste en adéquation avec l'image de l'entreprise.

  • Les supports de communication pour une entreprise : la carte de correspondance

    Les supports de communication pour une entreprise : la carte de correspondance
    • Le Mar 21 Oct 2008
    • Dans Autres

    cartecorres

    Dans un précédent billet sur le papier à en-tête, j'expliquais l'intérêt pour une entreprise d'être repérable visuellement sur plusieurs supports de communication mais surtout l'importance de communiquer une image convaincante et crédible.

    Parmi les différents supports papier autre que le papier à en-tête, il y a la carte de correspondance. A ne pas confondre avec la carte de visite, la carte de correspondance permet d'ajouter à un courrier un message d'accompagnement tout en conservant l'identité visuelle de l'entreprise et évite de perdre du temps dans la rédaction d'une lettre.

    • Contenu de la carte de correspondance :

    - le logo de l'entreprise
    - les coordonnées de l'entreprise (adresse, téléphone, fax, e-mail et site web)

    Il est conseillé de ne pas trop surcharger la carte afin de garder un espace suffisant pour ajouter un message. Il est également important de conserver la même charte graphique pour l'ensemble des supports.

    • Format de la carte de correspondance :

    Le format standard pour la carte de correspondance est 100 X 210 mm

    • Coût des cartes de correspondance :

    Pour ce qui est de la conception PAO, il faut compter à partir de 150€ HT. Pour l'impression, à titre d'exemple, pour 1000 exemplaires couleur 90g/m² offset il faut compter 150€ HT.

    Il existe d'autres supports de communication comme la carte de visite ou encore le site web. Dans un prochain billet, je parlerai de la carte de visite qui a également son importance puisqu'elle est le premier objet échangé avec un interlocuteur qui par la suite pourra s'avérer être un client potentiel ou encore un partenaire important pour l'entreprise.

  • Les supports de communication pour une entreprise : le papier à en-tête

    Les supports de communication pour une entreprise : le papier à en-tête
    • Le Lun 13 Oct 2008
    • Dans Autres

    papier-entete-blogPour une communication professionnelle de qualité, une entreprise doit être repérable visuellement sur plusieurs supports de communication.

    On distingue deux types de supports de communication : la communication web et la communication papier. L'entreprise, à travers ses différents supports transmet son identité visuelle qu'elle devra conserver au sein de tout autre support de communication (cartes de correspondances, cartes de visite ou encore site web etc.).

    L'entreprise est perçue par l'intermédiaire de ses supports, il est par conséquent primordial de ne pas les négliger afin de ne pas transmettre une mauvaise impression aux clients, aux partenaires etc. Il faut communiquer une image convaincante et surtout crédible.

    Parmi les différents supports papier, il y a le papier à en-tête qui joue un rôle clé en matière de communication. Il sert le plus souvent à l'élaboration de lettres, de devis, de factures. Il permet d'identifier rapidement et de mettre en valeur l'entreprise émettrice d'un courrier. C'est la première chose que les correspondants remarquent avant de lire le contenu, il faut donc porter une attention particulière à la charte graphique de l'ensemble des supports.

    • Contenu du papier à en-tête :

    - le logo de l'entreprise
    - les coordonnées de l'entreprise (adresse, téléphone, fax, e-mail, site web)
    - les mentions obligatoires (le N° de SIRET, le code APE, le N°de tva et la mention RCS suivie du nom de la ville dans laquelle se trouve le greffe où l'entreprise est immatriculée)

    • Format du papier à en-tête :

    Le format standard pour du papier à en-tête est le format A4 (21X29,7 cm)

    • Coût du papier à en-tête :

    Il varie selon la demande et dépend également du budget de l'entreprise.

    Exemple de tarif pour l'impression : papier A4, 90g/m² offset, couleur verso à 5000 exemplaires il faut compter 350€ HT. Pour ce qui est de la conception PAO, il faut compter à partir de 200€ HT.

    Nous proposons la conception PAO et l'impression de plusieurs supports de communication. Toutes les informations sont disponibles sur les onglets création de site et conception PAO du site d'Awelty.

    Chaque support de communication a sa spécificité c'est pourquoi dans un prochain billet je reviendrai sur ce thème en abordant un autre support : les cartes de correspondance.

  • Les autres outils des relations presse

    Les autres outils des relations presse
    • Le Ven 19 Sept 2008
    • Dans Autres

    Après avoir présenté différents outils des relations presse, je souhaite vous évoquer maintenant les derniers supports utilisés dans ce domaine tels que les conférences de presse, les voyages ou les petits-déjeuners. Ces 3 outils ont une dimension plus forte et plus impliquante pour les journalistes. Tout d'abord parce qu'ils nécessitent en général un déplacement de ces derniers et que le coût financier pour l'entreprise est plus important. Pour mieux cerner ces 3 outils, cherchons à les distinguer :

    • La conférence de presse :

    Cet outil permet de présenter aux journalistes l'information que vous souhaitez diffuser qui est mise en avant sur le communiqué et le dossier de presse. Pour étayer l'idée générale ou tout simplement répondre aux questions des journalistes, la conférence de presse est un bon outil de communication pour consolider la diffusion des relations presse. Selon l'information et les contraintes géographiques que possède cet outil, il est parfois nécessaire et indispensable de mettre en ligne sur Internet la version filmée de la conférence : cela permet aux journalistes absents de bénéficier tout de même des informations révélées lors de la conférence, mais aussi de maximiser vos chances pour la diffusion de vos informations.

    • Le voyage de presse :

    Pour organiser un voyage de presse, il faut tout d'abord que l'information que vous souhaitez délivrer soit suffisamment importante pour que des journalistes vous consacrent plusieurs jours de leur temps. Dans un deuxième temps, l'aspect professionnel doit être prédominant dans ce voyage, afin de démontrer son utilité auprès des journalistes.

    • Les petits-déjeuners :

    Ce troisième outil reste une façon de diffuser l'information du communiqué et du dossier de presse, tout en offrant un caractère convivial avec les journalistes. En fonction de sa fréquence, il peut développer un aspect plus relationnel entre l'entreprise et le journaliste.

    Les 3 outils des relations presse présentés ci-dessus permettent tous de diffuser une information, mais chacun dispose d'un intérêt bien distinct. Avant de se lancer dans l'usage de ces outils, interrogez-vous sur la manière la plus adéquate pour diffuser votre information auprès des journalistes.

  • Dans les coulisses du Centre Culturel léo Lagrange : la vidéo

    Dans les coulisses du Centre Culturel léo Lagrange : la vidéo
    • Le Lun 08 Sept 2008
    • Dans Autres

    Pour notre dernière "mission vidéo" au sein d'Agenda Culturel (car mon stage prend fin demain soir...), Adeline et moi avons réalisé un petit reportage sur le Centre Culturel Léo Lagrange d'Amiens. Après la fermeture estivale annuelle, le centre culturel a ré-ouvert ses portes au public le mercredi 3 septembre pour une journée d'inscription aux différents ateliers proposés pour la saison 2008/2009.

    logo_leo_sNous avons donc profité de cette occasion pour nous rendre sur place et décrocher quelques interviews. Tout d'abord Yoanelle Stratman, membre de la Compagnie de cirque Balles et Pattes en résidence pour 3 ans au sein du centre culturel. Celle-ci nous a parlé de son travail au sein de cette jeune compagnie créée en 2005 et nous a présenté les objectifs de la résidence (animation d'ateliers, interventions dans les quartiers et représentations). Nous avons ensuite interviewé l'animatrice de l'atelier de flamenco, proposé par l'association Luna Loca, ainsi que Charlotte Goasguen, directrice et programmatrice du centre culturel qui nous a présenté le fonctionnement de la structure dans son ensemble.

    Ne manquait plus qu'un point de vue extérieur pour compléter au mieux cette présentation et c'est la petite Anaëlle et sa maman, adhérentes de longue date du centre culturel, qui nous l'ont offert en nous faisant part de leurs impressions : "''Ils en redemandent !''" nous a confié la maman tandis que sa fille semblait ravie de repartir pour une nouvelle année de pratiques artistiques. Une fois ces images en boîte, je me suis donc lancé dans le montage. Très vite, je me suis retrouvé face à un problème : si je disposais de beaucoup de matière au niveau des interviews, je manquais cruellement d'illustrations, car il ne s'agissait pas de réaliser une vidéo qui se contenterait d'être une succession d'interviews en plans fixes. Je suis donc retourné au centre culturel le lendemain et, avec l'aide de Reunan Girard, médiateur culturel, je suis partis à la recherche d'archives photos et vidéos susceptibles d'être intégrées dans le montage. Grâce à ces nouvelles images, j'ai donc enfin terminé le montage et l'ai mis en ligne dès le vendredi après-midi.

    Je vous laisse à présent le loisir de visionner le reportage en question :


    Dans les coulisses du Centre Culturel Léo Lagrange

    Je vous invite également à découvrir la fiche organisateur du Centre Culturel Léo Lagrange sur AgendaCulturel.fr sur laquelle vous trouverez une présentation des activités du centre ainsi que les dates des prochains événements programmés.

    A noter aussi que l'ouverture de la saison 2008/2009 aura lieu le 19 septembre prochain avec une soirée gratuite en musique animée par le groupe folk Amuséon : l'occasion de découvrir le Centre Culturel Léo Lagrange et son équipe, dans une ambiance festive et dansante. Alors, à vos agendas ! Quant à moi, je vous salue tous, lecteur du blog de la société Awelty, en espérant que les vidéos que j'ai réalisé durant mon stage pour Agenda Culturel vous ont plu et vous ont permis de découvrir des aspects inédits de la culture dans la région Picardie. Alors, "hasta la vista !'', comme dit l'autre...

  • Comment construire son fichier presse ?

    Comment construire son fichier presse ?
    • Le Mer 27 Août 2008
    • Dans Autres

    Pour continuer mes billets sur les relations presse, me voici aujourd'hui à vous parler du fichier presse. Après avoir rédigé un communiqué , puis un dossier de presse, il faut le faire parvenir aux médias. Pour cela, il faut d'abord réfléchir au ciblage des journalistes et constituer son fichier presse. Pour créer son fichier presse, 2 solutions s'ouvrent à vous.

    - La première est payante et consiste à acheter la base de données qui vous intéresse auprès de différents prestataires tels que Hors Antenne, Argus des fichiers presse, ou Datapresse.

    - Si vous ne consacrez pas de budget à l'achat de ces fichiers, alors il va falloir prendre son mal en patience et constituer vous-même votre propre fichier. Pour des petits budgets, différents sites peuvent tout de même vous aider à vous lancer. Médiasig par exemple, est un annuaire qui rassemble toutes les coordonnées des médias et des acteurs de l’information. Pour constituer mon fichier presse, j'ai d'abord fait une petite visite dans une librairie pour découvrir tous les supports de la presse que je souhaitais cibler (presse généraliste, spécialisée, régionale, nationale, etc.). En constituant un document excel très précis, j'ai commencé à intégrer les différentes coordonnées de ces supports. Je n'ai pas hésité à prendre contact avec le standard de ces derniers pour connaître le nom et l'e-mail du journaliste chargé du domaine qui m'intéressait. Au bout de quelques temps et quelques contacts, mon fichier a commencé à prendre allure. De plus, dans notre domaine d'activité, nous avons créé un fichier presse qui concerne les blogs et sites internet d'informations. Régulièrement et avec l'aide de l 'équipe, j'ajoute des contacts à ce fichier. Actuellement, nous avons près d'une centaine de sites ou de blogs référencés. Aujourd'hui, je continue à compléter les différentes informations et à ajouter des coordonnées en fonction de mes rencontres. Mais la mission la plus importante reste la mise à jour afin de conserver un fichier presse actualisé indispensable à de bonnes relations presse.

      Voici les quelques conseils que je peux vous livrer pour ce qui concerne le fichier presse, si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à me les faire parvenir en nous laissant un commentaire.

    • Le dossier de presse, outil de communication indispensable

      Le dossier de presse, outil de communication indispensable
      • Le Ven 22 Août 2008
      • Dans Autres

      Depuis le début du mois, je travaille sur les outils de communication utiles aux relations presse. Après le communiqué de presse et le ciblage des journalistes , me revoilà avec le dossier de presse. Je travaille actuellement sur le dossier de presse d'E-monsite.com et la première contrainte que j'ai observé était la longueur du document.

      En effet, E-monsite.com est un outil pertinent mais complexe, il a donc fallu faire attention à livrer des informations générales sans rentrer dans les aspects techniques. En 15 pages maximum, j'ai réussis à rassembler suffisamment d'informations pour permettre à un journaliste de cerner l'outil E-monsite.com. Il est tout d'abord composé d'une page de garde avec les coordonnées du site et du contact presse. J'ai ensuite intégré un sommaire afin que le journaliste puisse se référer facilement et simplement aux informations dont il a besoin. Puis j'ai traité de manière successive les informations suivantes :

      • Une présentation générale de l'outil et de ses utilisateurs
      • Les différents services et fonctionnalités en terme de graphisme et de contenus
      • La communauté E-monsitienne
      • Les engagements de la plateforme
      • Différents exemples de sites crées sur E-monsite.com
      • Les grandes étapes : de la création à la version 3
      • Awelty, la société éditrice

      Sur toutes ces pages, je me suis efforcé de faire des phrases simples et concises. Chaque paragraphe est composé de titre pertinent qui permet de cerner tout de suite l'information dans ce dernier. Grâce à une mise en page simple et épuré, réalisé par Pascal, le dossier de presse d'E-monsite.com est sur le point d'être finalisé.

      Je profiterais de sa sortie pour vous le présenter sur ce blog, en attendant j'ai trouvé un article sur le site Com2crise qui rappelle en quelques points les éléments à insérer ou non dans un dossier de presse.

    • Bloggueur ou journaliste, quelle communication ?

      Bloggueur ou journaliste, quelle communication ?
      • Le Mer 13 Août 2008
      • Dans Autres

      J'ai récemment posté un billet sur les contraintes du communiqué de presse, je poursuis mon travail dans la mise en place des relations presse pour AgendaCulturel.fr et E-monsite.com, qui sont les 2 deux sites édités par notre société. Je souhaite vous livrer régulièrement mes contraintes, mes interrogations et mes points de vues sur les outils et techniques des relations presse.

      Aujourd'hui j'aimerais m'attarder un peu sur un point précis : le ciblage des relations presse.

      En effet, communique t'on de la même manière à un journaliste qu'à un bloggueur ?

      Même s'il est vrai que l'on diffuse un message commun à ces 2 cibles, les techniques et outils sont bien différents.

      Je vais prendre l'exemple d'AgendaCulturel.fr. Lors de sa sortie sur la toile nationale, nous avons d'abord communiqué ces informations à la presse régionale qui connaissait déjà notre société. Nous avons opté pour un ton de proximité.

      Ensuite nous avons ciblé la presse magazine spécialisée comme Micro Hebdo par exemple. La ligne éditoriale considère d'un point de vue plus technique l'architecture, l'ergonomie et la navigation du site.

      Puis quand nous sommes passés à la diffusion sur Internet, nous avons mis en ligne d'autres outils comme la page presse avec le dossier et le communiqué de presse téléchargeable, sans oublier les visuels comme les captures d'écrans et les logos du site Internet. Lors de cette dernière étape le communiqué a été légèrement modifié car même si mon accroche présentait la sortie nationale d'AgendaCulturel.fr, il a fallu l'adapter aux besoins et aux questions de cette cible. Pour les blogs, il a fallu démontrer l'aspect du Web 2.0 dans son développement et son aspect participatif. Donc même si je communiquais une information générale à toutes ces cibles, j'ai dû adapter mon message à chaque support. A la question posée ci-dessus, je réponds __« Oui »__ et j'ajoute même qu'il est indispensable d'adapter sa communication et son argumentaire en fonction de la spécialité (technique ou géographique) du journaliste et du bloggueur.

      Aujourd'hui les relations presse sont en pleine mutation grâce à l'émergence de nouveaux médias sur Internet, j'ai trouvé différents sites et blogs qui traitent de cette évolution, je vous livre ces liens en conclusion :