Les autres outils des relations presse

Après avoir présenté différents outils des relations presse, je souhaite vous évoquer maintenant les derniers supports utilisés dans ce domaine tels que les conférences de presse, les voyages ou les petits-déjeuners. Ces 3 outils ont une dimension plus forte et plus impliquante pour les journalistes.

Tout d'abord parce qu'ils nécessitent en général un déplacement de ces derniers et que le coût financier pour l'entreprise est plus important. Pour mieux cerner ces 3 outils, cherchons à les distinguer :

  • La conférence de presse :

Cet outil permet de présenter aux journalistes l'information que vous souhaitez diffuser qui est mise en avant sur le communiqué et le dossier de presse. Pour étayer l'idée générale ou tout simplement répondre aux questions des journalistes, la conférence de presse est un bon outil de communication pour consolider la diffusion des relations presse. Selon l'information et les contraintes géographiques que possède cet outil, il est parfois nécessaire et indispensable de mettre en ligne sur Internet la version filmée de la conférence : cela permet aux journalistes absents de bénéficier tout de même des informations révélées lors de la conférence, mais aussi de maximiser vos chances pour la diffusion de vos informations.

  • Le voyage de presse :

Pour organiser un voyage de presse, il faut tout d'abord que l'information que vous souhaitez délivrer soit suffisamment importante pour que des journalistes vous consacrent plusieurs jours de leur temps. Dans un deuxième temps, l'aspect professionnel doit être prédominant dans ce voyage, afin de démontrer son utilité auprès des journalistes.

  • Les petits-déjeuners :

Ce troisième outil reste une façon de diffuser l'information du communiqué et du dossier de presse, tout en offrant un caractère convivial avec les journalistes. En fonction de sa fréquence, il peut développer un aspect plus relationnel entre l'entreprise et le journaliste.

Les 3 outils des relations presse présentés ci-dessus permettent tous de diffuser une information, mais chacun dispose d'un intérêt bien distinct. Avant de se lancer dans l'usage de ces outils, interrogez-vous sur la manière la plus adéquate pour diffuser votre information auprès des journalistes.

Commentaires

  • Nicolas
    • 1. Nicolas Le Ven 14 Sept 2018
    Pour ma part j'ai eu une très mauvaise expérience avec un logiciel de relation : CISION (DATAPRESSE / HORS ANTENNE / PRNewswire).
    Mentalité commerciale déplorable, notion de relation client inexistante, acharnement sur petite TPE :
    1) Après avoir contracté un abonnement d’un an pour leur logiciel de Relation Presse CISION DATAPRESSE VOCUS début 2015 (2000€), l’outil a rapidement montré ses limites par rapport à mon utilisation, les résultats n’étant pas à la hauteur de mes objectifs.
    2) J’ai été de nouveau facturé 2000€ début 2016 alors que je ne voulais plus de cet outil. En effet je n’avais pas fait attention qu’il fallait se désabonner avec un préavis d’un moi sous peine de se faire reconduire automatiquement. J’encaisse mon erreur en payant cette seconde facture et informe aussitôt mon chargé d’affaire et la directrice commerciale que je ne veux plus de l’outil et les prie de me désabonner pour ne pas repartir sur une 3ème année à payer dans 1 an.
    3) Mon chargé d’affaire et le département commerciale sont prévenus en respectant les délais du préavis, à 2 reprises, 11 mois avant la reconduction et une autre fois 2 mois avant le préavis. Ceux-ci me confirment que je suis bien dans les délais pour résilier mais me demandent tout de même de leur envoyer un recommandé malgré les emails envoyés à ce sujet et un courrier par la Poste. Etonnant que ce genre de pratique existe, surtout lorsque l’on sait que l’abonnement en question a été contracté au téléphone et le contrat signé par email. Je fini par envoyer un recommandé 21 jours avant la potentielle 3ème reconduction automatique de l’abonnement. Malgré la relation commerciale installée et nos différents échanges par mail et téléphone concernant cette résiliation je reçois alors un retour : « Désolé c’est trop tard, la facture de 2000€ est due, votre abonnement sera reconduit dans 21 jours » et je reçois une 3ème facture ! Cela s’appelle une relation commerciale privilégiée… J’ai été clair, sympathique et honnête, apparemment c’est ce cette manière qu’ils remercient et fidélisent leurs clients chez CISION DATAPRESSE VOCUS PRNewswire.
    4) S’en suit des négociations pour qu’ils annulent cette 3ème facture… Ils me font alors une proposition étonnante : « OK, si vous signez un contrat d’apporteur d’affaire et nous envoyez de nouveaux clients, alors on effacera cette facture ». Cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, je n’ai d’autre choix que de jouer le jeu et pitche l’utilité de l’outil auprès d’une quinzaine de start-up.
    5) Mais cela n’a servi à rien apparemment car 1 an plus tard, alors que je n’ai jamais utilisé leur abonnement qui depuis a été résilié, ils me demandent toujours que je règle cette facture et m’envoie les huissiers à la maison. Depuis je suis harcelé tous les mois par ceux-ci et la facture est passée à 3000€ !
    Je rappelle que je n’ai pas eu accès à cet outil et que je ne l’ai bien évidement pas utilisé. Vous ne pensez pas que ce genre de pratique commerciale est digne de l’âge de pierre ? Je ne pensais pas que l’on pouvait être de si mauvaise foi et profiter de la faiblesse des gens ainsi.
    Amis entrepreneurs, attachés de presse, TPE, PME, vous êtes prévenus
  • Félicy
    • 2. Félicy Le Lun 14 Juin 2010
    Ce texte est très interressant et me permet de mieux comprendre les outils des relations presse.
  • David
    • 3. David Le Lun 29 Juin 2009

    Très bon article de Solène.

Ajouter un commentaire