CES 2016 : Nos coups de coeur

Du 6 au 9 janvier 2016, à Las Vegas, les passionnés de nouvelles technologies se sont retrouvés autour du CES (Consumer Electronics Show). Ce salon mythique présente depuis 1967 les plus grandes innovations technologiques et électroniques. C’est ici, par exemple que l’on a vu naître le magnétoscope en 1970, Pong en 1975 ou encore la télévision haute définition en 1998.

Cette année, objets connectés, drones, domotique, TV, téléphonie, réalité virtuelle et bien d’autres étaient au rendez-vous. Des marques de renommée internationale aux petites startups françaises, retour sur quelques merveilles de technologies.

Enfin un prix pour l’Oculus Rift

La version finale de l’Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle, permet de s’immerger au coeur du jeu vidéo. Lors de ce salon, Palmer Lucky, fondateur de l’Oculus, a annoncé les pré-commandes pour le mois de mars. Enfin disponible au grand public, il faudra quand même débourser 699€ (sans les taxes et frais de port) pour se le procurer. Cependant, il vous faudra un ordinateur compatible Oculus, à savoir au minimum une carte graphique NVIDIA GTX 970 ou AMD R9 290, un processeur Intel Core i5 4590, 8Go de RAM, etc… Une bête de course qui n’est pas à la portée de tout le monde. Au total il faudrait compter au minimum 1500€ pour l’ensemble casque + pc … La volonté de démocratiser le casque de Palmer Lucky est pour le moment vouée à l’échec. Peut-être d’ici deux ou trois ans...

Oculusrift 1

Un drone de transport personnel par Ehang

Vous rêviez des voitures volantes depuis des années ? C’est sur le point de se réaliser ! La société chinoise Ehang nous a présenté son drone volant de transport personnel. Le Ehang 184 fait la taille d’une petite voiture, 2 m x 1 m sans les hélices (3,8 m x 3,8 m avec) et pèse 200 kg. Il peut transporter une personne 120 kg maximum pendant 23 min, jusqu’à 500 m d’altitude et à une vitesse de pointe de 100 km/h ! Son moteur électrique se recharge en 2 à 4 heures. Equipé de l’air conditionné, d’une connexion 4G et d’un espace pour ranger un sac à dos, le Ehang 184 serait commercialisé courant 2016 à un prix situé entre 200 et 300 000 dollars. Reste à savoir comment le géant chinois va faire face aux autorités aériennes...

Ehang184Source de l’image : www.dezeen.com

Le frigo connecté de Samsung

On en parle depuis un moment. Alors que toute la maison devient connectée, il ne manquait plus que le réfrigérateur. Samsung réalise ce souhait avec son Family Hub. Un frigo doté d’un écran tactile qui vous permet bon nombre de fonctions. Tout d’abord, vous pourrez faire vos courses en ligne depuis votre cuisine grâce à son application Groceries by Mastercard. Et si jamais vous préférez vous promener dans les supermarchés, son application mobile et ses 3 caméras intégrées vous permettront de voir ce qu’il vous reste dans votre frigo et ainsi faire vos courses sans rien oublier. Le géant coréen propose également de supprimer les post-it collés sur votre frigo. Son écran dispose d’applications de calendrier, de notes, et même de dessins pour vos enfants afin d’organiser au mieux votre quotidien. Il sera commercialisé courant mai 2016 à un prix pour le moment encore inconnu.

Samsungfamilyhub

Source de l’image : www.samsung.com

Varia Vision : Les Google Glass version Garmin

Après le flop de Google et ses Google Glass, pas question d’abandonner l’idée. C’est en tout cas ce qu’a pensé Garmin en lançant ses Varia Vision. Ce dispositif destinées aux cyclistes se fixe sur n’importe quelle monture de lunettes. Son écran de 428x240 pixels affiche des informations en temps réel tels que la vitesse, la distance parcourue, la fréquence cardiaque ou même l’approche d’un véhicule par l’arrière (si vous disposez du Varia Radar). Retrouvez également les notifications de votre smartphone et une autonomie de 8 heures. Ce dispositif sera vendu 399€ dans les semaines à venir.

GarminvariavisionSource de l’image : www.clubic.com

Kino-mo : Un rêve qui devient réalité

Nous avons connu la SD, la HD, la 3D, la 4D, maintenant place à … l’hologramme ! Venu tout droit de Londres, Kino-mo a présenté ses hologrammes 3D ultra-réalistes. La science fiction devient réelle. Nous imaginons déjà les réunions de présentation ou les vidéo-conférences à la Star Trek ! Pour le moment, l’utilisation d’un ordinateur est requise mais il est fort probable que ces hologrammes deviennent vite utilisables à plus grande échelle. Et qui sait, peut-être que dans quelques années nous aurons des cinémas holographiques… Reste à savoir le prix du billet.

 

KinomoSource de l’image : http://bwestlondon.com/

La French Tech présente au CES 2016

Les Français ont une fois de plus montré qu’ils étaient présents dans le monde de l’innovation technologique et numérique. 190 entreprises françaises ont fait le déplacement outre-Atlantique. Voici quelques innovations intéressantes de la French Tech découvertes cette année :

Digitsole, la chaussure du futur

Digitsole 1

Source de l’image : www.01net.com

Marty McFly n’a qu’à bien se tenir ! Digitsole, start-up française, avait déjà présenté ses semelles chauffantes Warm Series. Cette année, ils nous présentent leurs Smartshoes, chaussures intelligentes. Ces chaussures au design futuriste sont équipées de capteurs qui permettront d’évaluer l’activité de l’utilisateur. En effet, elles comptent les pas, le nombre de calories brûlées, la distance parcourue, etc. Le tout disponible sur une application mobile ! Mais ce n’est pas tout, alors que les baskets de Retour vers le Futur se lacent toutes seules, celles-ci remplacent les lacets par un système de serrage automatique. Dernière petite fantaisie, les Smartshoes disposent d’une lampe torche à l’avant… dont l’utilité n’est pas encore démontrée. Il faudra compter 400€ pour se les procurer à partir du 1er février.

Domino : Le nouveau service de La Poste

Dominolaposte 1Source de l’image : www.presse-citron.net

Même La Poste était présente au CES 2016, et pour la bonne cause ! La société de courrier a présenté son bouton connecté appelé Domino. Relié au service Colissimo, ce dispositif permettra à quiconque d’envoyer des colis depuis sa boite aux lettres. En effet, il suffira d’appuyer sur le bouton pour qu’un facteur vienne cherche le colis, procède à son emballage, son affranchissement et son envoi. Un formulaire est envoyé à l’expéditeur qui devra remplir l’adresse du destinataire. Un expérimentation sur le terrain va être mise en place au cours du premier semestre 2016.

Weezoo présente son parapluie connecté

OombrellaSource de l’image : http://www.journaldugeek.com/

Weezzoo est une application météo communautaire qui permet aux utilisateurs de partager le temps qu’il fait chez eux. Cette année, ils décident de présent Oombrella, le parapluie connecté. Outre le fait d’être une station météo portable, il vous avertit en cas d’oubli ! Si le propriétaire s’en éloigne, il reçoit une notification sur son smartphone. Le parapluie vous envoie également une notification dans le quart d’heure qui précède une précipitation. De plus, il envoie ses données sur la plateforme Weezzoo et informe les autres utilisateurs de manière ultra-précise et en temps réel. Une campagne Kickstarter a été lancée. Le parapluie devrait être commercialisé à 79€ - 59€ pour les premiers acheteurs Kickstarter.

Une nouvelle façon de danser avec Phonotonic

Phonotonic

Source de l’image : http://www.citadium.com/

Nicolas Rasamimanana, chercheur depuis 10 ans à l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) au Centre Pompidou à Paris, lance son produit Phonotonic. Ce petit polygone de couleur n’est pas un objet de décoration, mais bien un capteur musical hors du commun. Il capte vos mouvements, les transmet à une application qui les transforme en musique en temps réel. A la manière d’un Guitar Hero ou encore un Just Dance, Phonotonic est une invitation à mêler danse et composition musicale dans un jeu totalement innovant. Et si vous ne souhaitez pas vous encombrer les mains, le capteur peut se détacher du boîtier afin de le mettre dans une poche, une chaussette ou autre. Disponible pour le moment au prix de 80€, Phonotonic proposera bientôt des styles complémentaires à ajouter à votre répertoire.

French Tech CES Objets connectés

Ajouter un commentaire