Awelty : Start up et/ou Holding ?

C'est avec plaisir que nous avons accueilli Vincent SCHNEIDER de France bleu Picardie en nos locaux. C'est dans le cadre de leur nouvelle émission "C'est ma boite" que nous avons pu échanger.

Les 4 extraits diffusés sur une semaine sont un condensé d'un entretien d'autant plus riche que le journaliste de France Bleu venait après avoir bien préparé son interview et donc avec une connaissance de notre entreprise qui a rendu l'échange plus fluide.

Nous vous invitons à écouter les podcasts.

Logo france bleu 1

Parmi les thèmes abordés, revient bien sur la mise en avant d'une entreprise Amiénoise, qui poursuit sa "success story". Un message positif dans un contexte économique qui l'est moins.

Podcast 1 :

Si l'on en réfère aux embauches de l'année passée alors on peut considérer effectivement cela comme un signe de bonne forme. Comme je le précisais, c'est aussi une prise de risque certaine. On peut cependant minimiser le risque en soignant l'accompagnement.

Podcast 2 :

Nous sommes de ceux qui pouvons nous permettre d'embaucher majoritairement en CDI. En effet cela correspond à 3/4 de nos contrats signés. Cependant nous profitons aussi de la souplesse que peut amener par exemple un contrat de professionnalisation. L'intérêt est ici de pouvoir confirmer sur une période relativement longue que la présence d'une ressource supplémentaire à l'impact attendu sur nos produits ou notre activité. La plupart de nos contrats par apprentissage ou de professionnalisation se soldent par un CDI.

Podcast 3 :

Quoi qu'il en soit, dans tous les cas et quelque soit celui de nos produits concerné, l'arrivée d'une nouvelle ressource se doit effectivement d'être accompagnée. La particularité de notre secteur en perpétuelle évolution, fait qu'il est difficile de se reposer sur des formations externes. Loin mon intention de dénigrer un secteur que je connais bien, mais cette vitesse d'évolution des techniques associées aux web fait qu'au delà de l'accompagnement, c'est principalement la capacité à faire de la veille et à s'autoformer qui fera d'un des membres de nos équipes l'expert attendu.
Je dirai même qu'au delà des techniques, les métiers eux-mêmes changent. Ne sommes nous pas arrivés à un stade par exemple où un designer ne peut plus, aujourd'hui, ne pas avoir un minimum de maîtrise du métier d'intégrateur ? Tout acteur dans un projet web, de mon point de vue, se doit d'avoir une culture générale suffisante pour prendre la mesure de la conséquence de chacun de ses choix si technique soit il.

Podcast 4 :

Au final, en tout cas, cette année est effectivement, une année importante pour Awelty. Nous hésitions parfois à continuer à appeler Awelty une startup au regard de son nombre de salariés croissant, de l'instauration de procédé conventionnel de gestion de ressources humaines avec des responsables de services et une hiérarchie !!!. Le fait est qu'en cette fin d'année 2013, Awelty est devenu un groupe. Alors on fera tout pour garder l'esprit. Awelty n'est pas mort, vive la Holding Awelty.

Antoine Coquelle

Radio Interview

Ajouter un commentaire