Une visite d'EuraTechnologies

Lors de la visite de Pierre de Saintignon à Awelty, nous avions beaucoup échangé sur la labellisation French Tech de la métropole Lilloise. Il m'avait alors proposé de venir rencontrer Raouti Chehih, directeur d'Euratechnologies, pour poursuivre nos échanges sur le sujet.

C'est donc le 24 mars que cette propostion s'est concrétisée par une visite à Euratechnologies en compagnie de Pierre de Saintignon (président d'Euratechnologies) et Raouti Chehih.

Visite Euratech à Lille

J'ai ainsi eu la chance d'échanger avec ces deux acteurs de l'économie numérique Lilloise sur l'histoire, le présent et le futur d'Euratech. Impossible de tout condenser dans un simple article sur ce blog, en revanche voici ce qui m'a le plus frappé lors de cette visite :

Un refus de la fatalité

Tout comme Amiens et sa région, Lille a un passé industriel qui a laissé des traces dans l'histoire, dans les coeurs et dans l'économie. Il est désormais venu le temps d'écrire l'avenir de nos régions. La révolution numérique est une opportunité de redonner des couleurs à des économies en difficulté.
Lille a saisi cette opportunité en décidant de travaux importants dès 2005 au coeur d'une friche industrielle textile ; à l'intérieur même de murs symboles d'un passé d'une économie dynamique.
Depuis l'ouverture de ses portes en 2009, Euratechnologies rassemble aujourd'hui plus de 2000 emplois et a des ambitions bien supérieures pour les années à venir. Nous parlons ici d'emplois à haute valeur ajoutée dans l'innovation technologique.
"J'aime" l'idée que Lille n'a pas répondu aux difficultés en cherchant à créer uniquement des emplois peu qualifiés !

Que dire également du symbole de voir Euratechnologies implanté non seulement au coeur de l'Europe mais aussi à proximité de quartiers qualifiés de "sensibles"... C'est une véritable chance pour tous !

Un refus de la médiocrité

Le projet d'Euratechnologies est de voir émerger des sociétés du numérique, leaders mondiales, avec des milliers d'emplois à la clé. Aussi tout est pensé et structuré pour accompagner les créateurs à réussir dans leurs projets :

  • Vous entrez dans l'incubateur, vous testez votre projet, vous le confrontez aux pros du secteur, vous débutez vos tests, etc.
  • Vous passez ensuite à l'accélérateur pour poursuivre votre développement après avoir créé votre entreprise (peut être en intéressant des investisseurs). 
  • Vous vous installez ensuite dans l'Hôtel d'entreprises, où il y a déjà plus de 130 sociétés du numérique.
  • Vous souhaitez étendre votre marché à l'international, Euratechnologies dispose de bureaux et de partenaires dans différents pays du monde.
  • Chaque jour sont organisées des présentations, des conférences, des formations, etc. autour des nouvelles technologies.

Nous avons créé Awelty il y a 9 ans à Amiens, nous avons rencontré de très nombreuses difficultés (locaux, recrutement, isolement, partenaires, déménagement, développement à l'international, etc.). Elles ne me semblent pas pouvoir exister (parce qu'anticipées) si vous créez votre entreprise avec les conditions que vous offre Euratechnologies.
Ainsi vous vous concentrez sur votre activité et votre développement. J'en suis persuadé, cela vous permet d'être meilleur et d'aller plus vite et donc de prendre plus de parts de marché et ainsi créer plus d'emplois localement.

Pour conclure

Vous l'avez compris, j'ai véritablement pris du plaisir lors de cette visite, il existe un "lieu" (peut être plus) dans notre nouvelle future région où les enjeux de l'économie numérique sont compris et embrassés.
J'ai beaucoup entendu lors de cette journée le mot "challenge", ce qui me fait dire que le projet Euratechnologies ne fait que démarrer, l'envie d'aller plus loin est encore bien présente et tant mieux.
>> Propositon de "challenge" : un Euratech à la dimension d'Amiens ?

Arnaud Jibaut

Bonus vidéo

French Tech EuraTechnologies Arnaud Amiens

Ajouter un commentaire