Les beacons, un GPS en beaucoup mieux

Encore peu connu du grand public, la technologie "beacon" va révolutionner de nombreux usages dans les mois et années à venir. Awelty a de nombreux projets intégrants les beacons. C'est d'ailleurs dans ce cadre que le club TIC du Medef de la Somme nous a demandé de venir présenter ces simples petites balises bluetooth.

Voici la présentation que nous avons réalisée (vous trouverez nos notes de présentation ci-dessous) :

1 - Présentation d'Awelty

Vous trouverez une présentation plus complète d'Awelty via ce lien.

2 – Un GPS ? On a mieux !

  • Précision supérieure au GPS, micro-géolocalisation, au mètre près, même en intérieur
  • Plus rapide : le GPS peut mettre quelques dizaines de secondes pour situer le téléphone sur une carte alors que le beacon est instantané dans sa localisation
  • Plus innovant : beacon encore peu utilisé en France et peu connu
  • Interactivité plus importante
  • Connecter monde réel et monde digital

3 – Ceci est un iBeacon

  • Popularisé par Apple qui dispose des brevets
  • iBeacon est le nom donné par Apple, beacon étant le nom générique
  • Un beacon est une balise

4 – Des précisions

  • Bluetooth Low Energy = Smart Bluetooth ou Bluetooth 4
  • Consomme peu d'énergie
  • Émet dans un rayon de quelques dizaines de mètres
  • Unidirectionnel, envoie des données mais ne peut pas recevoir
  • Émet un numéro de référence et deux numéros d'identification
  • Fréquence d'émission administrable
  • Fonctionne avec une application pour déclencher des événements
  • Le bluetooth du smartphone doit être activé
  • Ondes faisant déjà parties de notre quotidien, non nocif
  • Standard des objets connectés : montres, bracelets
  • Fonctionne aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, là où le GPS connaît ses limites
  • Actions spécifiées selon la distance

5 – Compatibilité

  • Quasi totalité des smartphones équipés du Smart Bluetooth en 2017
  • Aujourd'hui : Apple iOS 7.0 et ultérieurs , Android 4.3 et ultérieurs
  • (iPhone 4S et ultérieurs, iPad 3 et ultérieurs, iPod touch 5, iPad mini et ultérieurs, Samsung Galaxy S3 et ultérieurs, Samsung Galaxy Note II et ultérieurs, HTC One, Nexus 7 édition 2013 et ultérieurs, Nexus 4, Nexus 5, HTC Butterfly)
  • Pas encore sur Windows Phone

6 – Les beacon en chiffres

  • 70 mètres de distance de transmission
  • Faible consommation énergétique : durée moyenne de 2 ans de la batterie
  • Coût variable : de 5 à 40 euros l'unité
  • 4 consommateurs sur 5 utilisent leur smartphone en magasin
  • 69 % des consommateurs apprécient recevoir une réduction sur leur smartphone

Tests à Boston et New York :

  • 75 % d'ouverture de l'application après une notification beacon sur smartphone
  • 35 % de conversion visite/achat suite à une notification beacon

Etudes auprès de 25 000 consommateurs en 2014 aux Etat-Unis :

  • L' utilisateur est 19 fois plus réceptif à un message publicitaire avec une notification beacon
  • L'utilisateur utilise 16,5 fois plus son application en magasin suite à une notification beacon
  • L'utilisateur garde 6,4 fois plus son application mobile suite à une notification beacon

Prévisions pour les Etats-Unis :

  • 2019 : 72 % de magasins équipés de beacons
  • Fin 2018 : 4,5 millions de beacons actifs dans les commerces
  • 2019 : 60 millions de beacons sur le marché (actifs + produits)

7 – Les secteurs

4 grandes idées avec le beacon :

  • Notifications : informer
  • Engagement : afficher du contenu en fonction de l'endroit
  • Fidélisation : tâche de fond, récompenser la présence et les passages multiples
  • Suivi passif : mesurer la fréquentation, temps de passage, …
  • Peut proposer un parcours personnalisé ainsi qu'une expérience personnelle exclusive

8 – Exemples

  • Crédit Mutuel : Le Crédit Mutuel Arkéa a adopté l’idée du beacon en développant en interne une application mobile permettant aux conseillers de reconnaître les sociétaires dès leur entrée dans l’agence, de connaître le sujet de leur visite et donc d’anticiper leurs questions ou les opérations qu’ils souhaitent réaliser, dans le but de gagner en efficacité et en temps. Ce dispositif est déployé dans les trois fédérations régionales du groupe : Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et Massif Central. Le but étant également d'optimiser la relation client.
  • Easy Jet : essai de balises dans trois grands aéroports européens Gatwick, Luton et Charles de Gaulle, le but est d'aider les passagers à se frayer un chemin dans l'aéroport. Le beacon déclenche des notifications sur les smartphones des passagers pendant les « points critiques » : sortir son passeport, préparer sa carte d'embarquement, passage de la douane, mais aussi des offres au niveau des points de vente. L'idée est que le client traverse facilement l'aéroport avec un service de conciergerie virtuel. En dehors des notifications, l'application permet aussi des analyses de fréquentation.
  • Museum : les musées s'emparent des beacons pour permettre de découvrir les oeuvres présentes, la bonne information est envoyée au bon moment lorsque l'utilisateur se trouve dans le périmètre de la balise liée à l'oeuvre, La visite guidée est orchestrée par les beacons qui proposent un accompagnement interactif multilingue. La maison de Rubens à Anvers a aussi mis ce dispositif en place.
  • Nivea : bracelet amovible en papier résistant à l'eau avec beacon, disponible dans la revue hebdomadaire brésilienne Veja du 23 avril dans le cadre de la promotion du produit « Sun Kids écran solaire ». Il suffisait de télécharger l'application Nivea, de connecter le bracelet à l'application pour surveiller les allées et venues de l'enfant portant le bracelet. Une alarme pouvait être configurée pour se déclencher au-delà d'une certaine distance. La pile est une pile de montre, elle est donc remplaçable et le bracelet peut être réutilisé.
  • MLB : la ligue majeure de baseball a installé des beacons sur 28 terrains de baseball à travers les Etats-Unis. Avec l'application, les spectateurs peuvent profiter de jeux et d'offres spéciales, de fonctions interactives pour les expositions, de données pratiques et l'application affiche le ticket de l'utilisateur aux portes du stade ainsi qu'un plan pour rejoindre sa place.
  • Ti'be : l'idée est de pouvoir faire sonner n'importe quel objet avec un smartphone grâce à une balise à attacher sur nos affaires. Une fois l'application et le beacon connectés, le smartphone peut faire sonner la balise ti'be pour retrouver l'objet. Un jeu de « chaud/froid » sur l'application permet aussi de retrouver l'objet. Projet réalisé grâce au Cowfunding.
  • Monoprix : programme test dans 22 magasins pour envoyer des promotions push à ses clients, des messages publicitaires ciblés apparaîtront selon le rayon en face duquel se trouve le client ayant téléchargé l'application C-Wallet.

9 – Idées reçues

  • Intrusif ? Rien n’oblige les utilisateurs à accepter les notifications pushs
  • Mouchard ? Le beacon ne fait qu'émettre un signal, il ne reçoit aucune donnée
  • Ne peut fonctionner qu'avec une application tierce, l'utilisateur choisi de l'installer ou non
  • Uniquement iPhone ? Fonctionne sous iOS et Android
  • Pas cher ? Attention tout de même le coût de développement de l'application peut être élevé selon les besoins
  • Facile à installer ? Installation des beacons doit être réfléchie, précise et dissimulée et la maintenance doit être régulière (notamment pour la batterie)

Objet connecté Beacons

Commentaires

  • Littleblue
    • 1. Littleblue Le Ven 29 Sept 2017
    Encore une horreur inventée et mise sur le marché au mépris du principe de précaution ! Encore une horreur pour les personnes électro-sensibles (qui sont de plus en plus nombreuses). Des personnes sacrifiés sur l'autel de la consommation...
  • M2M
    • 2. M2M Le Mar 05 Sept 2017
    Il y a pas mal de grande surface aux states qui utilisent le beacon. Dès qu'on entre, on est alerté sur les promos et les nouveautés. Jusque là on pense que c'est seulement dans la vente mais l'idée de Crédit Mutuelle est aussi très innovateur.

Ajouter un commentaire